Financement

De façon générale, les possibilités de financement pour un stage étudiant·e dans un pays du Sud sont limitées. Le plus simple est de commencer par évaluer le budget nécessaire pour ton séjour (billet d'avion, transport sur place, frais d'hébergement, visa, vaccin, nourriture, matériel, habillement, etc.)

Ensuite, d'explorer les différentes pistes de financement qui existent :

Prise en charge par l’organisme

Selon l'organisme ou l'association avec laquelle tu es en contact pour ton stage, pense à discuter et à négocier afin d'obtenir les meilleures conditions (notamment concernant la prise en charge de l'hébergement, de certains déplacements, frais de visa, frais médicaux, etc.).

Les bourses

  • Via l’ARES-CCD : elle propose des bourses de voyage pour les stages et mémoires ainsi que des financements de microprojets. L'appel se fait deux fois par an.
  • Il y a parfois des stages financés par certains organismes publics ou dans certaines institutions : tu peux toujours faire une recherche sur le site de l'AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) ou de WBI (Wallonie-Bruxelles International)
  • Il existe également un Fonds d'Aide à la Mobilité Etudiante (FAME) qui finance des bourses d'études pour des étudiant·e·s de la Communauté française qui souhaitent suivre des cours à l'étranger (hors de la sphère Erasmus) durant leurs études
  • Le Bureau International de la Jeunesse : propose également quelques pistes sur son site.
  • Ou encore, parmi d'autres, le Rotary Club : qui promeut, entre autres, les échanges éducatifs.

Autres sources de financement

Il te reste évidemment la possibilité d’économiser via un job étudiant (répertoire des annonces de l'ULB), d’organiser des événements pour récolter de l’argent, etc. 

 

Viens aborder tous ces thèmes et poser toutes tes questions durant une séance de « Préparation au départ » que nous organisons : inscris-toi